lundi 25 octobre 2010

grève générale


LE 26 OCTOBRE 2010, UNE DATE HISTORIQUE ?

Alors que la métropole est secouée par une très sérieuse contestation du pouvoir autour de la question des retraites, la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane s’apprêtent à entrer à leur tour dans la danse avec une première et décisive journée de grève générale, le 26 octobre. Si le LKP


sources libération.fr

se solidarise avec la jeunesse et les travailleurs français en lutte contre cette pwofitasyon de plus qu’est l’allongement du temps de travail, les revendications mises en avant par le collectif se rapportent plutôt à l’exigence impérative de faire enfin respecter les accords pris par l’Etat et les collectivités locales le 4 mars 2009.

Quoique l’affluence aux meetings ayant précédé cette importante journée de mobilisation ait été plutôt faible, les délégués du LKP affichent une confiance tranquille : « il y aura beaucoup de monde dans les rues le 26 ». Tout le monde a constaté que le système de profitation était plus que jamais debout, et que la suspension du rapport de force social en mars 2009, avait eu pour conséquence un net recul sur toutes les avancées obtenues de haute lutte. Il est vrai qu’il ne se présentera certainement pas de sitôt de moment plus favorable au mouvement social guadeloupéen, avec en plus de l’union Guadeloupe-Martinique-Guyane, une synergie qui peut se créer avec les forces sociales de l’hexagone, chose qui avait fait cruellement défaut en 2009…

En conclusion du livre « LKP, le mouvement des 44 jours » qui est sorti aujourd’hui en librairie, Nicolas Rey et moi-même faisions ce constat :

« Enfin, quand on sait par ailleurs que le Groupe Bernard Hayot, [pour ne citer que lui,] en plus de détenir les enseignes parmi les plus importantes de Guadeloupe et de Martinique, est implanté dans de très nombreux endroits de la planète, on comprend bien qu’une grève se limitant aux seuls DOM ne fait que chatouiller cette multinationale et qu’elle aurait pu tenir bien au-delà des 44 jours en Guadeloupe ou ailleurs sans que ses intérêts fondamentaux soient ne serait-ce qu’égratignés. Tant que les expériences de luttes régionales et nationales ne parviendront pas à se liyanner dans un mouvement plus vaste, internationaliste ou altermondialiste, le capitalisme global et ses multinationales toutes-puissantes auront de beaux jours devant eux… » Le 26 octobre 2010 marquera-t-il un tournant décisif sur ce point ? Les Guadeloupéens le diront. Déjà, à l'image de la métropole, la pénurie dans certaines stations et d'importantes files d'attentes aux pompes ont été observées tout au long de la journée.

FRédéric Gircour (chien.creole@gmail.com)


5 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

un peu opportuniste le chien créole qui se réveille après 6 mois pour hurler avec la meute et placer son bouquin
encore un à qui ne suffit plus sa gamelle pourtant bien avantageuse

27 octobre 2010 à 07:11  
Anonymous wenyji a dit...

bon retour Frédéric,bon retour chien-creole

28 octobre 2010 à 08:50  
Blogger Frédéric a dit...

Merci à Wenyji. :-)


Petite précision apportée à Anonyme : je crois que les lecteurs de Chien Créole me connaissent suffisamment pour savoir que ce n'est pas l'appât du gain qui me motive. J'en veux pour preuve tout le travail que j'ai accompli sur ce blog qui pendant les événements, a connu une affluence qui se comptait en dizaines de milliers de connexion. Je me suis toujours refusé à ce qu'il y ait la moindre publicité sur Chien créole.

Autre point : je ne viens pas juste de me réveiller mais n'ai pas cessé de travailler sur ce livre qui s'est enfin finalisé.

Et pour conclure, on ne remplit pas sa gamelle en publiant un livre comme celui là malgré les mois de travail intensif : sur chaque bouquin vendu en librairie, 60% vont au distributeur, diffuseur; 35% à la maison d'édition, et 5% seulement de droits d'auteur à se partager en l'occurence à 2... (le pourcentage de droit d'auteur n se calcule pas non plus avec la majoration de plusieurs euros appliquée par les librairies de Guadeloupe au nom de l'import). Profitation vous avez dit ? ;-)

28 octobre 2010 à 10:15  
Anonymous Le visiteur a dit...

Moi qui pensait que les Guadeloupéens avaient mangé Frédéric Gircour.

great !

31 octobre 2010 à 12:28  
Blogger cdrhum a dit...

Quelque chose me laisse penser que cet "Anonyme" n'est pas très catholique... enfin, si je puis dire !

2 novembre 2010 à 11:49  

Enregistrer un commentaire

Attention, la teneur de vos commentaires ne saurait engager la responsabilité de l'administrateur de ce blog. Les messages anonymes encourent le risque d'être supprimés, ainsi que les messages insultants, diffamatoires, racistes ou incitant à la haine. Pas de pub non plus. Merci à tous !

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil